Que faire en cas de dégât des eaux ?

Le dégât des eaux est le sinistre le plus important et le plus courant en France !

Il couvre pratiquement 85 % des déclarations de sinistre auprès des assurances. Plusieurs facteurs entrent en jeu en cas de dégât des eaux, c’est pourquoi il est fortement conseillé de connaître la procédure à suivre afin de gagner du temps et de l’argent pour la résolution rapide de cette catastrophe qui saccage les logements.

Entre la déclaration du sinistre et le versement de l’indemnité, il faut compter environ voir plus de six mois.

Voici donc la procédure à respecter en cas de dégât des eaux :

1. Pensez en premier lieu à couper les robinets d’alimentation pour éviter plus de dégât. Ensuite identifiez l’origine du sinistre.

2. Faites une déclaration rapidement car vous avez que cinq jours pour prendre contact avec votre assureur qui vous remettra ensuite un constat amiable de dégât des eaux.

3. Remplissez correctement le constat et indiquez correctement les compagnies d’assurances des tiers, ou celle de votre logement ou de votre immeuble si besoin. Vous pouvez également envoyer à votre assureur une déclaration sur papier libre. N’oubliez pas de préciser la date, les causes et circonstances du sinistre, etc…

4. Réunissez tous les documents concernant le sinistre et envoyez les à votre assureur (les factures des travaux d’origine et d’achat; un état très descriptif et chiffré des dommages causés).

5. Attendez le retour de votre assureur : « À partir des documents fournis, votre assureur estime le préjudice et vous fait une proposition, en fonction bien sûr des garanties souscrites. Si besoin, il désigne un expert, qui rend en général dans les deux semaines, un rapport d’évaluation. Les travaux sont effectués après accord de l’assureur sur le devis. »

Bien sûr, vous pouvez éviter toute cette paperasserie et démarches en faisant de la prévention. Procéder rigoureusement aux contrôles réguliers afin d’éviter tous risques de dégâts des eaux. Par exemple, contrôler l’état des conduites, surveiller les joints autour des bains et douches afin de prévenir les infiltrations d’eau, nettoyez régulièrement vos gouttières, etc.

Pour cela, vous pouvez prendre contact avec un professionnel !